Juin 2018 – Le président de l’IDBE à Terre-Neuve

Le président de l’IDBE, Erwan Fouéré, est actuellement en voyage à Terre-Neuve à la découverte des lieux portant des noms bretons. Nous profitons donc de ce voyage pour évoquer sans prétention  ce lieu bien connu, du moins de nom par de nombreux bretons et des Paimpolais en particulier.

Terre-Neuve (en anglais Newfoundland ; enmicmac Ktaqamk et en gaélique Talamh en Eisc) est une grande île située au large de la côte atlantique de l’Amérique du Nord. Elle fait partie de la province canadienne de Terre-Neuve-et-Labrador ; la capitale de la province, Saint-Jean, se trouve sur l’extrémité est de l’île, le point le plus oriental de l’Amérique du Nord. Ce territoire est devenu une province canadienne en 1949. L’île est séparée du territoire du Labrador, l’autre moitié de la province, par le détroit de Belle Isle, et de l’île du Cap-Breton (Nouvelle-Écosse) par le détroit de Cabot. Un des plus beaux endroits de Terre-Neuve est la péninsule d’Avalon, où se trouve Saint-John’s, la capitale, à l’extrémité Sud-Est de l’île

Les Vikings y débarquèrent vers l’an 1000, et une première exploration britannique y fut faite vers 1497. En 1502 des pêcheurs anglais commencent à fréquenter les bancs de Terre-Neuve, suivis par les Normands en 1506, les pêcheurs bretons de Dahouët en 1510 (à la suite de leur découverte de l’île Cap-Breton en 1504), de Bréhat en 1514, de Saint-Brieuc en 1516 puis des vaisseaux d’à peu près toutes les nations européennes ayant une façade sur l’Atlantique.

Vers 1530, 50 navires de pêche européens viennent chaque année pêcher la morue, amenant une population saisonnière de 1 250 personnes. Simultanément, les Inuits sur une partie du territoire de Terre-Neuve entrent en conflit avec les Beothuks, ainsi qu’avec les pêcheurs blancs. À partir de1580, les affrontements sont endémiques entre Inuits et Européens.

La pièce la plus significative concernant la possible découverte de Terre-Neuve par des pêcheurs bretons est une charte de l’abbaye de Beauport à Paimpol, datée de 1514, et qui fait état d’un litige entre les moines et les habitants de l’île de Bréhat à propos de droits, établis 60 ans auparavant (donc vers 1454), de dîme sur la pêche « tant à la coste de Bretaigne, la Terre-Neuffre, Islande que ailleurs »

Photo : Le président Erwan Fouéré, icebergs à Saint-Lunaire – Griquet

 

Mai 2018 – Rapport de la réunion annuelle de l’IDBE du samedi 19

INSTITUT DE DOCUMENTATION BRETONNE ET EUROPEENNE

16, rue de la Madeleine, 22200 Guingamp, 0681875463, idbe.gwp@gmail.com

Compte-rendu de la réunion annuelle du 20 mai 201 7à 16h00, locaux de l’IDBE à Guingamp

L’Assemblée Générale est présidée par Erwan Fouéré. Le secrétariat est assuré par Servane Huonic.

Les membres ont été invités le 1er mai 2017.

Étaient présents ou représentés :

Sabine Daicamps, Erwan Fouéré, Gilbert Geoffroy, Servane Huonic, Yves Mervin, Jean-Claude Derrien, Loïg Camus, Jean Cévaer, Loïc de Chamfleury, Rozenn Fouéré, Jean-Pierre Connan, Ronan Courtial, Claudine Barrez, Manu le Corre, Alan Viaouet, Yann Duchet, Yann L’Heveder, Madeleine Mauger, Yannick le Bouter, Gwenaëlle Kergren, Auguste Marzin, Jean-Paul Rolland

Excusés : Michel Chauvin, Gérard Gautier, François du Fou, Jean-Louis le Mée, Catherine Latour, Ronan Tremel, Fulup Kadoret, Yannick Kerlogot, André Jézékel, Catherine Lecompte, Mikael Korle.

Le président déclare les débats ouverts à 14h20

I- Erwan Fouéré remercie chaleureusement les personnes présentes. Nos pensées vont vers le regretté Yann Talbot dont les obsèques ont eu lieu le jeudi 17 mai dernier. Erwan met ensuite l’accent sur les difficultés actuelles de l’Europe (Italie, Brexit….) Il nous signale aussi que 2018 marque le 20e anniversaire de la Convention-cadre pour la protection des minorités nationales au sein du Conseil de l’Europe, mais la France et la Grèce n’ont toujours pas ratifié la charte des langues minoritaires….Puis le président nous rappelle que 2018 marque aussi le 20e anniversaire de l’IDBE. Nous passons ensuite au déroulement de la réunion.

L’ordre du jour est fixé comme suit:

  • compte rendu des activités 2017 et projets 2018
  • point sur les ventes
  • point sur les sites
  • Préparation de la journée d’octobre
  • Questions diverses.

II- La secrétaire de séance présente le rapport d’activités et fait un point sur les recettes ;

Recettes : Nous avons réalisés 2150€ de ventes de livres et revues (2306 en 2017). Le montant des cotisations et dons s’élèvent à 915€ pour 33 membres à jour de leur cotisation(38 en 2016)

Editions : 2 sorties en 2017- 1 projet 2018

2017

  • Kamellia e bep liorzh e Breizh, un livre entièrement en langue bretonne sur le camélia, 4 personnes proches de l’IDBE ont travaillé sur ce projet. Ce fut un succès.
  • Pèlerinage pour un pylône et un pigeon d’Herve le Borgne, bonnes ventes également.

2018

  • Rigantoná – Rhianonn – Riwannon de Yann Duchet entièrement en breton,Yann Duchet nous présente son ouvrage :

« Ce livre nous parle de la Souveraineté féminine celtique –Flaith-, spécialement étudiée dans les textes brittoniques: en gallois, breton ou ancien français. C’est de la Souveraineté pacifique dont il est ici question: *Rigantoná – Rhiannon – Riwannon, entre deux rivaux, le vieux roi et le jeune guerrier, mettant ainsi toute le société en péril. »

Il sera en souscription dès le samedi 26 mai à Bains sur Oust à l’occasion de l’inauguration du mémorial Nominoë. La sortie est prévue pour le salon du livre de Malestroit le 7 octobre. ( Voir ici pour le Bon de Souscription)

Erwan Fouéré suggère une présentation de l’ouvrage en Gallois.

Salons, festivals, Conférences

  • En 2017: Camélias, Pylône et Guitare, le 6 octobre à la brasserie de Carhaix, rencontre entre le musicien Soïg Sibéril, Herve le Borgne, Servane Huonic et Mikael Korle de l’IDBE pour la présentation de leur livres et CD.
  • Le 21 octobre : Conférence de l’IDBE sur le Fédéralisme Européen avec un maire Catalan et Erwan Fouéré présentation Yves Mervin.
  • Les 27 et 28 octobre: Festival du livre de Carhaix où nous avons fait un très satisfaisant chiffre d’affaire.
  • En 2018: le 02 mars Conférence sur les camellia à Plonevez-Porzhe (29) dans le cadre des conférences de l’Hermine (ICB) – dédicace vente du livre.
  • Le 10 mars : rencontre – dédicace chez Truffaut
  • Le 23 mars : stand au pré-congrès international du camellia dans le jardin de Fañch ar Moal à Plouisy (22). Très bonnes ventes à l’international (Chine Japon, Australie, Brésil, Europe…)
  • Le 16 mai : stand à Bain sur Oust dans le cadre des fêtes de Ballon, l’IDBE fait partie du Poellgor Ballon.
  • Le 28 juillet présence de l’IDBE sur le stand de l’ICB à la Vallée des Saints.
  • Le 7 octobre : salon du livre de Malestroit
  • Le 27 et 28 octobre festival du livre de Carhaix

Sites :

  • Le site de la bibliothèque numérique est riche de plus de 5200 documents (3100 documents en 2017) (Intervention de Gilbert Geoffroy voir feuille jointe)
  • Les ventes de la boutique en ligne sont stables en 2017, en hausse premier trimestre 2018
  • La fréquentation du site de la Fondation Yann Fouéré est stable.

Thème de la journée d’octobre.

  • La date de la conférence: 20 octobre 2018

Thème : Le lien entre l’Europe et le citoyen au niveau local et régional; par exemple, comment renforcer le dialogue entre le citoyen et les collectivités locales et régionales avec les institutions européennes, comment peuvent ils faire entendre leur voix au niveau des institutions européennes, et comment peuvent ils influencer la prise de décisions qui les affectent.

Ce thème fut inspiré par Yann L’Heveder qui a signé comme bon nombre d’entre nous :le ‘Minority SafePack’ dans le cadre de l’Initiative Citoyenne Européenne pour la protection des minorités locales et ethniques. Mais beaucoup se pose la question qu’elle sera l’avenir de cette initiative, et comment sera elle prise en compte par les instances décisionnelles au niveau européen.

Une lettre va donc être envoyée à : Mme. Isabelle Jégouzo, Chef de la Représentation Européenne en France. (Nous tenons le texte de cette lettre à votre disposition).

Jean-Paul Rolland suggère que nous prenions contact avec la presse locale et régionale afin de communiquer sur le rôle de l’IDBE à informer sur les divers sujets européens, et ce en particulier grâce aux compétences d’Erwan Fouéré et aux idées fédéralistes de son père Yann Fouéré.

En questions diverses :

  • Pose de 3 étagères grâce à la contribution financière d’Erwan Fouéré.
  • Newsletter mensuelle qui vous informe des activités et projets de l’IDBE.
  • Nous envisageons une exposition d’affiches politiques anciennes lors de la conférence du mois d’octobre et la réalisation d’un flyers retraçant les 20 ans de l’IDBE.

Aucun autre point n’est soulevé, le Président conclut les débats à 16h30

Appel à Cotisation 2018

Prénom—————————————————Nom——————————————————–Adresse——————————————————

Verse à L’INSTITUT DE DOCUMENTATION BRETONNE ET EUROPEENNE , la somme de [ ] 25€ en qualité de membre actif [ ] ——en qualité de membre bienfaiteur

Le——————————à ————————-

Signature

 

 

 

Mai 2018 – Yann Talbot – Photo et Nécrologie

 

 

L’abbé Yann Talbot nous a quittés des suites d’une longue maladie.

Avec Yann Fouéré dans la photo.

Prêtre bretonnant (il avait une licence de breton et de celtique), s’est donné corps et âme pour Dieu et la Bretagne.

Ses (obsèques auront lieu le jeudi 17 mai à 15h00 en l’église Saint Jean de Baly à Lannion centre ville).

Yann Talbot (1940 Lannuon-2018 Plerin) zo ur skrivagner brezhonek hag ur beleg katolik.

Person Landreger e oa bet goude bezañ bet hini Rostrenenn, a-raok dont da barrez Lannuon. Un toullad troidigezhioù en deus bet embannet el Liamm diwar danevelloù Jorge Luis Borges, William Faulkner ha re all. Troet en deus ivez Franz Kafka. Bet eo bet kelenner war ar skiantoù armerzhel ha sokial ha war ar brezhoneg.

lidet a vo an obidoù diriaou 17 a viz Mae da 15e (Iliz Sant Yann ar Vali e Lannuon)

 

Invitation à la réunion annuelle de 2018

IDBE

16, rue de la Madeleine

22200 Guingamp

0681875463 / idbe.gwp@gmail.com

Invitation à la réunion annuelle 2018

Madame, Monsieur,

Nous avons le plaisir de vous inviter à participer à la réunion annuelle de l’IDBE qui se tiendra le samedi 19 mai à 14h00 au Centre Culturel Breton (à présent Ti ar Vro) à Guingamp, 5 place du Champ au Roy

L’ordre du jour est fixé comme suit:

  • mot du président
  • compte rendu des activités 2017 et projets 2018
  • point sur les ventes
  • point sur les sites
  • Préparation de la journée d’octobre
  • Questions diverses.

Compte tenu de l’importance des questions traitées, il est souhaitable que vous soyez présent. Toutefois si vous n’êtes pas en mesure d’assister à la réunion, vous trouverez ci-joint un formulaire de vote par procuration. Vous pourrez ainsi vous faire représenter par un membre de votre choix. La réunion est ouverte à tous, mais seuls ceux à jour de leur cotisation 2017 peuvent voter, il n’est pas trop tard pour vous en acquitter.

La réunion sera suivie d’un pot de l’amitié.

Comptant sur votre présence, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de ma considération distinguée.

À Guingamp, le 4 mai 2018

 

 

Voeux de Noël et fin d’année 2017

Bloavezh mat, un ti dilogod hag uhel ar bern fagod.

Très bonne année 2018

Appel à suggestions

L’IDBE fête ses 20 ans en 2018, nous faisons appel à votre imagination pour nous suggérer des idées afin de fêter dignement cet honorable anniversaire. Toutes les suggestions seront prises en compte. Nous n’avons pas fixé de date, soit au moment de l’AG au mois de mai, soit au mois d’octobre


Hetiñ a ra skipailh IDBE Nedeleg laouen deoc’h .

Toute l’équipe de l’IDBE vous souhaite un très joyeux Noël et de bonnes fêtes de fin d’année

Bilan de l’année 2017

Bibliothèque numérique: http://bibliotheque.idbe-bzh.org

Près de 4500 documents en ligne, plus de 9000 visiteurs chaque mois…toujours plus de contributeurs

Parutions 2017: « Kamellia e pep Lirozh e Breizh »par l’IDBE et ‘Pèlerinage pour un pylône et un pigeon’ d‘Herve le Borgne.

En vente ainsi que de nombreux ouvrages sur: idbe-bzh.org 

Conférence du 21 octobre:- « Le rôle de la Catalogne dans une Europe Fédérale » en présence d’Eduard Sánchez-Campoy maire indépendantiste et d’Erwan Fouéré, présentation d’Yves Mervin. Nous souhaitons bonne chance aux indépendantistes pour le vote du 21 décembre.

Récompense: Médaille attribuée par l’Institut Culturel de Bretagne pour la bibliothèque numérique.

Festival du livre de Carhaix: très bonnes ventes, en particulier joli succès pour le livre sur le camélia en breton.

Conférence d’Eduard Sánchez Campoy

Livre  de Yann Fouéré ‘L’Europe aux Cent Drapeaux’ remis au Président  Puidgemont  par Eduard Sanchez Campoy à Bruges.


La Catalogne, nouvel état d’Europe.

Affiche et invitation avec program de la Conférence du 21 Octobre organisé par l’IDBE sur ‘Le rôle de la Catalogne et autres Nations sans États dans une Europe Fédérale’ .

Voir aussi sur ABP – https://abp.bzh/l-europe-aux-cent-drapeaux-43228

Et aussi sur – http://www.idbe-bzh.org

Discours d’Erwan Fouéré à la cérémonie de l’Institut Culturel de Bretagne

 


Discours d’Erwan Fouéré

Cérémonie de l’Institut Culturel de Bretagne,

St. Quay Portrieux.

Monsieur le Maire, Monsieur le Député, Monsieur le Président de l’Institut Culturel de Bretagne, Madame la Vice Présidente du Conseil Régional, Mesdames et Messieurs, Mes Chers Amis,

C’est un grand honneur d’être parmi vous aujourd’hui pour cette cérémonie de remise du Collier de l’Hermine et de la Médaille de l’Institut Culturel de Bretagne.

Au nom de l’Institut de Documentation Bretonne et Européenne ( IDBE ), je tiens d’emblée à remercier L’Institut Culturel de Bretagne,  son Président, Patrick Malrieu, ainsi que ses membres, de nous avoir décerné  la médaille de l’Institut Culturel de Bretagne en reconnaissance du travail effectué par l’IDBE, et en particulier sa bibliothèque numérique.

Cette cérémonie aujourd’hui marque une autre année importante dans la vie de l’Institut Culturel de Bretagne. C’est une occasion parmi tant d’autres de rappeler  l’histoire  d’efforts énormes et de persévérance de tant de personnalités venues de tous les horizons et des quatre coins de la Bretagne pour préserver et promouvoir la culture et l’identité bretonne.

Ces efforts se sont développés tout au long du siècle passé, en commençant par le projet de création d’un Institut National de Bretagne en 1911, qui eut comme premier président, ce dont je suis très fièr, mon grand oncle, Charles Le Goffic.

Aujourd’hui, à un moment ou les valeurs de base de notre société  qui ont inspiré le projet d’intégration européenne sont menacé, ces efforts de préserver et promouvoir la culture et l’identité bretonne ainsi que celles des autres nations sans états en Europe, restent plus que jamais essentiels. Comme l’a rappelé Monsieur Malrieu lui même tout à l’heure ainsi que lors de la cérémonie de remise de la médaille à l’ancien Premier Ministre Écossais Alex Salmond, il suffit de regarder notre réalité quotidienne ou “nous n’arrivons pas à obtenir la simple application du droit européen et des conventions internationales : le droit à notre réunification administrative, et l’application de la charte européenne pour les langues minoritaires.”

Cette situation me rappelle d’ailleurs que pendant mon travail comme représentant de l’Union Européenne, notamment dans les Balkans, en Slovenie avant que ce pays devient membre de l’UE en 2004, et plus récemment en Macédoine, pays candidat, on me posait souvent cette question : “ Monsieur l’Ambassadeur, êtes vous sur que dans vos propres pays de l’UE, le respect des droits des minorités, notamment les droits linguistiques, qui est une condition établie par l’UE pour notre adhésion, est bien établie ?”

J’avoue que j’avais du mal à trouver une réponse diplomatique à cette question sans créer des problèmes avec l’Ambassadeur de France souvent présent dans la salle… Il faut continuer à espérer que le gouvernement français dans un jour proche rectifiera cette erreur historique, et procédera à la ratification de la Charte.

C’est en 1998 que mon père, Yann Fouéré, “le vieux Lion”, ainsi que le dénommait ses amis du mouvement breton – l’EMSAV, créa l’IDBE, Institut de Documentation Bretonne et Européenne. En 2018 donc, nous fêterons nos 20 ans d’existence.

Le but était et reste celui de conserver précieusement livres, documents et archives dédiés à la Bretagne, aux autres minorités nationales en Europe, et aux principes du fédéralisme européen.  Contrairement à l’Écosse ou au Pays de Galles, la Bretagne n’a pas de Bibliothèque Nationale. Il y a certes des bibliothèques publiques ou privées mais elles sont dispersées sans ordre chez les uns et les autres, souvent sans accès aux chercheurs ou au grand public.

Le rôle de la bibliothèque numérique de l’IDBE n’ai pas de rassembler tout dans un lieu, mais de faire en sorte que tous les documents et archives soient numérisés, partagés, mis à disposition, vivantes; donc que notre patrimoine ne se perde pas, et ne s’oublie pas.

A cet égard je tiens à remercier tous ceux qui ont déjà prêté des livres, des documents et archives que nous avons numérisés et qui sont maintenant accessibles sur internet.

Depuis la date de mise en ligne en 2015, nous avons plus de 4000 documents rassemblés sur le site, avec le plus ancien document remontant à 1624.  Aujourd’hui, dans nos locaux  rue de la Madeleine, Guingamp, nous continuons à recueillir, rassembler et conserver de nouveau documents. Vous êtes tous le bienvenus pour voir ce travail effectué avec beaucoup de passion et d’amour pour la cause de la culture et l’identité bretonne et européenne.

Cette médaille est donc pour nous un encouragement à poursuivre et a intensifier notre modeste travail d’intérêt national au service de tous les bretons et les autres minorités nationales en Europe. C’est aussi une reconnaissance de la vision de tous ceux qui ont lutté et qui continue à lutter pour la préservation de notre identité et le rôle primordial des communautés régionales dans une Europe intégrée, une Europe à l’échelle humaine.

Je vous remercie.