Mars 2016

Mars 2016

Pour consulter La lettre d’informations no.3 de l’IDBE – Merzh/Mars clicé sur le lien ci-dessous:-

http://t.emk01.com/mPwv_m/mXNlZlrGdmJlZWdnlV3IoW6aa5qTZmuKyqFqZm9im2tem21lWsp2Y2FkamGVapKVaoVmkp1nZ56WlF6ZdGOKoXVnZ2dsm3BXoXBkWtF0y9Zbyqifm5WbxpqYbWudZJeaaWholpeZm5aWl2mampyZlWnGa5KVZmqXn5melw

 Conférence Guingamp YM (1)Une cinquantaine de personnes étaient présentes au Centre Culturel Breton de Guingamp ce 5 mars dernier pour prendre part attentivement à la conférence animée par Yves Mervin à l’occasion de la sortie de son troisième opus : « Viens rejoindre notre armée ! »

« L’intervention s’est articulée en deux parties : un exposé appuyé par un powerpoint à vocation illustrative suivi d’une série de questions-réponses. Après avoir détaillé très honnêtement ses méthodes de travail, proches de l’enquête policière (dossiers, fichiers, pièces, croisement des sources, visites sur place, travail en archives, témoignages …), l’auteur a expliqué comment il en est arrivé à constituer une somme de dossiers qui lui permettent maintenant de tirer quelques lignes directrices. L’analyse des faits induit la théorie, pas l’inverse. Yves MERVIN insiste beaucoup pour bien séparer le factuel des « jugements de valeur » et autres a priori rendus d’autant plus faciles que leurs auteurs s’expriment après les faits, une fois connue la « fin de l’histoire ». D’ailleurs, Yves MERVIN précise qu’il ne souhaite pas théoriser mais exposer des faits que chacun pourra interpréter ou juger à sa guise.
Des bilans d’opérations militaires entre les maquis et les Allemands toujours exagérés. Yves MERVIN explique qu’il n’est pas facile de faire émerger la vérité quelques décennies après les faits … surtout quand elle se trouve en contradiction complète avec les récits dits de référence.
Les règlements de compte plus meurtriers pour les bretons que la résistance pour les Allemands ! C’est la deuxième conclusion d’Yves MERVIN. D’après ses calculs et la compilation de ses dossiers, pas moins de 600 bretons (des civils, dont des femmes et des enfants) ont perdu la vie avant la Libération et lors de l’Épuration. Nombreux exemples dans le livre. Chiffre à rapporter à la fourchette des morts allemands ci-dessus. N’en déplaise aux contradicteurs, les chiffres sont têtus …
Le cas des nationalistes bretons, une mosaïque de destins. Cette partie de l’exposé a particulièrement retenu l’attention du public. Refusant le manichéisme, Yves MERVIN a présenté l’historique du mouvement nationaliste puis national breton jusqu’aux différentes formations agissant sous l’occupation. Lire le détail dans « Viens rejoindre notre armée » pour décortiquer les linéaments des relations entre Lu Brezhon, Bagadou Stourm, Kadervern … suivant essentiellement un modèle irlandais et non germanique (et encore moins nazi). L’auteur décrit très bien le durcissement progressif de fin 43 début 44 et les destins qui basculent. Tel ancien des Bagadou se retrouve à le Bezen Perrot, tel autre dans le maquis résistant Liberté … Mais ces parentés et nuances ne sont pas forcément à mettre en avant. C’est pourtant toute l’argumentation, brillante et étayée, d’Yves MERVIN. En quelque sorte, le mouvement breton a été assimilé par ses contradicteurs aux pires exactions des auxiliaires du SD, sans distinction aucune. Je ne commente pas les développements plus récents puisqu’ils s’éloignent du segment temporel qui nous occupe ici.
Les réécritures post 1944. Yves MERVIN donne quelques exemples de réécritures et des difficultés pour faire émerger la vérité. Sont évoqués les fusillés de Garzonval (affaire de la maison SOURIMANT à Bourbriac) et en contrepoint les sabotages du maquis Liberté. Quelle différence de traitement par l’Histoire ! D’une part des dossiers de victimes dont les caractéristiques résistantes ont été, disons, amplifiées et magnifiées par les cérémonies, et de l’autre l’obligation faite aux anciens de Liberté de montrer patte blanche et de littéralement « prouver » leurs faits de sabotage et de résistance. Aucune plaque commémorative pour ces résistants ! Par contre, des certificats de complaisance attribués par le parti que l’on sait et qui n’étaient pas soumis à pareille procédure. »

En conclusion, un exposé posé, sans contradicteur dictateur venu semer la confusion.
Un excellent buffet offert par l’IDBE a clôturé cet après-midi riche en enseignement d’une Histoire qui devrait faire couler encore beaucoup d’encre.

* la partie entre guillemets en italique est extraite du compte-rendu de David Jardin paru sur le forum 1939-1945 et sur le blog de HSCO (Histoire critique et scientifique de l’Occupation). https://hscofrance.wordpress.com/

Février 2016

 

Communiqué de Yves Mervin
Après ‘Arthur et David’ en 2011 et ‘Joli mois de mai 1944′ en 2013, j’ai le plaisir de vous faire part de mon troisième livre : ‘Viens rejoindre notre armée ! 1944, une Résistance bretonne à contretemps’. Toujours le même cadre de la Bretagne pendant la Seconde Guerre mondiale, cette fois selon le thème des groupes nationalistes bretons, qui vont se retrouver dans des opérations policières et militaires au côté des Allemands ou des Alliés, dans le contexte de la fin de l’Occupation qui fut bien plus une guerre civile qu’une guerre de libération.
En repartant de la réalité du terrain, des témoignages et des archives, et en s’affranchissant des versions officielles que je n’hésite pas à remettre en cause.
Je vous fais part de ma présence au salon des écrivains bretons à Paris le samedi 6 février 2016, 10-19 heures (Salle des Fêtes de la Mairie du 14ème : 12 rue Castagnou, Métro ligne 4 : station Mouton-Duvernet) ainsi que d’une conférence pour présenter ce livre le samedi 5 mars 2016 à 15 heures au Centre culturel breton, place du champ au roy à Guingamp. Cette conférence est organisée par l’Institut de documentation bretonne et européenne (IDBE) basé à Guingamp.
Mon livre est distribué dans les librairies et les maisons de la presse par Coop Breizh et par l’IDBE. Si vous avez des difficultés pour vous le trouver, je peux vous l’envoyer directement : il sera alors dédicacé.

Janvier 2016

Voir le lien ci-dessous, pour un article sur l’IDBE et Yann Fouéré paru dans « Breizh-Info ».
———————————————————————————————————————————————–

L’IDBE/Fonds de dotation de Bretagne

vous souhaite un très Joyeux Noël

et une bonne année 2016.

 Nous vous souhaitons à tous une excellente année 2016. Nous espérons qu’elle sera riche en projets et en rencontres.

Nous aurons certainement l’occasion de collaborer, ou au moins de nous croiser et d’échanger en cette nouvelle année.

Nous remercions chaleureusement nos adhérents et amis pour leur fidélité


Nedeleg laouen ha Bloavezh mat
.

Novembre 2015

Association Mignoned Feiz ha Breizh
(association loi 1901-RNA W 294003051-15/11/2008)
16, rue de la Madeleine
22200 Guingamp
06 81 87 54 63
mfhb.bzh@gmail.comINVITATIONMignoned Ker,
Vous êtes cordialement invités à L’hommage à Youenn Yaouank, ancien président de notre Association Mignoned Feiz ha Breizh et membre actif de la Fondation Yann Fouéré, décédé fin août 2015 à son domicile à Kerzeniel, Bannalec (29).
Son admiration pour l’abbé Perrot ainsi que son dévouement pour honorer sa mémoire nous a conduit à organiser cet hommage le samedi 14 novembre 2015 à la chapelle Saint-Corentin au lieu-dit « Toul ar Groaz » à Scrignac (29) à 11h00.
Suivi d’un repas au restaurant Le sénéchal à Scrignac, où nous pourrons évoquer sa mémoire autour d’un déjeuner entre amis.
Bienvenue aux sonneurs et chanteurs.
Point de ralliement, bourg de Scrignac 10h30 sur la place près de l’église.
Coupon-réponse à retourner pour le 10 novembre 2015 à :
Mignoned Feiz ha Breizh– 16 rue de la Madeleine 22200 Guingamp
Tél : 0981730040/0681875463
Courriel : mfhb.bzh@gmail.com
M./Mme ………………………………………………………….. ………………………………………………………………………………
adresse………………………………………………………………………………………………………………………..
 assistera(ont) à l’hommage à la chapelle
 réserve(nt) ……..repas (environ 25 à 30 € le repas payable sur place)
Nombre de personnes :………………

Conférence débat du 17 octobre 2015

photo 17 oct 2015photo 2 17 oct 2015
Conférence débat du 17 octobre 2015 – Erwan Fouéré – Christian Troadec expose son programme.
« Vers une nouvelles Europe -Assurer les Droits des Minorités Nationales »
Une centaine de personnes a assisté à ce débat de près de 4 heures.
Avant ce débat, Gilbert Geoffroy, membre de l’IDBE et Laurent Bohu, webmaster ont présenté le nouveau site de l’IDBE : la bibliothèque numérique en téléchargement libre et gratuit.
Vers 15h, Thierry Jigourel (écrivain-journaliste) modérateur du colloque donnait le « coup d’envoi » du débat.
Chaque débatteur s’est rapidement présenté :
Erwan Fouéré, ancien ambassadeur de l’Union Européenne, intervenait pour la catalogne, l’Écosse et les Institutions Européennes. Il est longuement revenu sur les élections en Catalogne et les résultats.
Bertrand Deléon (membre du Parti-Breton) tête de liste de « Notre chance l’indépendance » aux Régionales, nous faisait partager sa vision de l’indépendance pour la Bretagne
JL le Cuff (artiste) présentait son idée d’élections nationales bretonnes :Nom de code ? KAD (Kelc’h an dael, Cercle du Parlement) KAD n’est pas un parti breton de plus, mais un lieu de rencontre et de coordination de tous les bretons et partis bretons désireux de faire l’UNION !
Stéphane Domagala (porte-parole de l’association des nations de l’hexagone (ANH), nous expliquait les buts de l’ANH : la reconnaissance des minorités de l’hexagone par l’international sans passer par Paris.
Joseph Schmittbiel ( indépendantiste alsacien proche de Unser land) venait partager sa colère suite au rattachement forcé de l’Alsace à une région anonyme, créée par la réforme territoriale de 2014 par fusion des régions Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne et les raisons de ses choix politiques indépendantistes
Benat Oteiza (l’un des dirigeants en France du Parti Nationaliste Basque) a exposé clairement pourquoi il croit en une Europe fédérale, qui se renforce, celle des peuples d’Europe unis. Subsidiarité, autonomie et union politique = fédéralisme.
Et enfin Christian Troadec, (maire de Carhaix, Conseiller départemental du Finistère, tête de liste « Oui la Bretagne » aux élections régionales), est arrivé à la fin des débats et nous a exposé son programme électoral.
Les échanges ont été courtois et intenses, tous croient fermement au réveil des Minorités Européennes, que chacun est capable de prendre son destin en main. Les Nations de l’Hexagone attendent beaucoup des élections Régionales du 6 et 13 décembre 2015. Nous devons suivre le modèle de l’Ecosse et de la Catalogne, en croyant en nous et en notre union.
Comme chaque année depuis 4 ans, une messe commémorant l’anniversaire de la disparition de Yann Fouéré a été célébrée à la Basilique Notre Dame de Bon Secours à 11h suivie d’un moment de recueillement au cimetière de la Trinité ponctué par le Bro Gozh ma Zadou

 

Bibliothéque numérique bretonne et européenne

IDBE Digital Library0001
Communiqué de presse – Nouveau site Internet
Porté par l’Institut de Documentation Bretonne et Européenne (IDBE)
La Bibliothèque Numérique Bretonne et Européenne
a pour objectifs :
de rassembler, conserver, numériser, mettre à disposition du public, et pérenniser la matière bretonne en la mettant à disposition de tout un chacun et des générations futures.
Vous y trouverez des documents de tout type (manuscrits, livres, affiches, recueils administratifs, images, etc.), pouvant avoir une valeur patrimoniale, historique, littéraire ou linguistique pour toutes celles et ceux, qu’ils soient chercheurs, passionnés d’histoire, ou simples curieux, qui souhaitent accéder facilement à des documents rares ou difficiles à consulter.
C’est un projet ouvert et participatif, vous pouvez facilement proposer à notre équipe des remarques et des compléments d’informations sur les présentations des documents et les notices biographiques et bibliographiques, améliorer ou proposer des traductions en anglais, français, ou breton, et même enrichir ce fond en nous contactant pour que nous organisions la numérisation de documents anciens en votre possession que vous souhaiteriez partager avec le plus grand nombre.
Le meilleur gage de sauvegarde du fonds patrimonial breton étant sa mise à disposition en téléchargement libre et gratuit au public le plus large.
IDBE
16, rue de la Madeleine
22200 Guingamp
06 81 87 54 63
idbe.gwp@gmail.com
idbe-bzh.org
Consultez et téléchargez gratuitement de nombreux ouvrages dans la Bibliothèque Numérique Bretonne et Européenne, découvrez dès maintenant des documents ayant une valeur patrimoniale, historique, littéraire ou linguistique
bibliotheque.idbe-bzh.org

 

conférence-débat « Vers une Nouvelle Europe-Assurer les droits des MinoritésNationales »

Nous avons le plaisir de vous inviter à participer à notre conférence-débat :
« Vers une Nouvelle Europe-Assurer les droits des MinoritésNationales »
Le samedi 17 octobre 2015
au Centre culturel Breton de Guingamp (face au théâtre)
à partir de 14h00 :
Autour d’intervenants Alsaciens, Catalans et Bretons, nous aborderons les
différents aspects du thème proposé. Suivra un débat au cours duquel vous
pourrez interpeller nos participants sur leur présentation.
Erwan Fouéré (ambassadeur Européen) présidera l’événement.
A cette occasion, l’IDBE présentera sa bibliothèque numérique.
Un cocktail sera servi à l’issue de cet après-midi
Afin de préparer au mieux cette journée, nous vous demandons de bien vouloir nous
confirmer votre présence avant le 10 octobre, par téléphone,
par mail ou via notre formulaire de contact.
La messe d’anniversaire de la disparition de Yann Fouéré sera célébrée comme
chaque année à la Basilique Notre Dame de Bon Secours à 11h ce même jour,
suivie d’un moment de recueillement au cimetière de la Trinité.
Un buffet vous sera servi au CCB avant la conférence.
La pensée de Yann Fouéré est plus que jamais d’actualité, son livre phare « L’Europe
aux cent drapeaux » sera en vente sur place ainsi que ses autres ouvrages.
Thierry Jigourel, Sabine Daicamps et Yves Mervin seront présents pour dédicacer
leurs livres respectifs.
Dans l’attente de votre réponse et nous l’espérons de votre venue, nous vous prions
de croire en nos sincères salutations bretonnes
Voir aussi sur ABP:-